PRÉSERVATION FERTILITÉ – ENDOMÉTRIOSE

ENDOMÉTRIOSE

CENTRE SPÉCIALISÉ À GENÈVE

On sait que l’endométriose, pathologie très fréquente chez les jeunes femmes, peut atteindre leur fertilité.

Dans ce contexte de nombreuses patientes consultent des centres spécialisés pour des informations sur la préservation de la fertilité.

Par ailleurs, des gynécologues, afin de préserver au maximum la fertilité des jeunes femmes atteintes d’endométriose, proposent de plus en plus la conservation ovocytaire en vue d’une future procréation médicalement assistée (PMA).

Demander un Rendez-Vous

Vous serez contactés par notre équipe pour confirmer votre rendez-vous.

Préservation de la fertilité chez les patientes atteintes d’endométriose

La Société Européenne de Reproduction Humaine et d’Embryologie, lors du dernier congrès du 2021, a réitéré les raisons pour lesquelles les femmes qui souffrent d’endométriose doivent impérativement préserver leur fertilité à travers la conservation des ovocytes.

En effet, des études cliniques contrôles ont démontré que, parmi les femmes atteintes d’endométriose, environ 50% d’entre elles auront des problèmes de fertilité. 

Les conséquences de cette pathologie sont représentées par des altérations de la qualité des ovocytes et par la diminution de la réserve ovocytaire.

Pour les femmes de moins de 35 ans avec des problèmes d’endométriose, la possibilité de fécondation s’est révélée inférieure par rapport aux femmes sans pathologie gynécologique.

Chez les femmes de plus de 35 ans, le pourcentage de grossesse est similaire. A ce propos c’est l’âge qui a la prévalence par rapport à cette pathologie.

 

Taux de survie et taux d’implantation des ovocytes congelés

Des résultats cliniques ont démontré une différence de survie des ovocytes congelés entre les femmes qui préservent leur fertilité parce qu’elles souffrent d’endométriose et celles qui le font pour des motifs personnels.

Le taux de survie des ovocytes vitrifiés s’élève à 85% chez les femmes atteintes d’endométriose par rapport à 91% chez les femmes ayant préservé leurs ovocytes à but social.

En ce qui concerne le taux d’implantation, il est ainsi évident la différence entre les femmes avec endométriose (39%) et les femmes qui ont vitrifié des ovocytes pour des raisons personnelles de type social (55%).

Des études cliniques ont démontré que la différence entre survie et implantation n’est pas liée à la quantité des ovocytes, mais surtout à leur qualité.

En conclusion, la baisse du potentiel reproductif observé chez les patientes de moins de 35 ans confirment que l’endométriose atteint de façon importante la réserve ovarienne, ainsi que sa qualité. 

Par conséquent, il est recommandé à toutes les femmes atteintes d’endométriose et qui souhaitent repousser l’âge de la maternité sans avoir à subir le déclin de la fertilité en raison de l’âge, de réaliser les démarches de préservation ovocytaire au plus vite, pour augmenter les chances d’une grossesse ultérieure.

 

La Clinique

Le Centre Gynécologie Champel est un Centre spécialisé dans la préservation de la fertilité à but « médical » et « social »
Le Dr Roberto MARCI a développé ses compétences dans la Préservation de la fertilité chez les patientes atteintes d’endométriose.
Le Centre Gynécologie Champel partage moyens et compétences avec Vein Clinic Genève.

Centre Gynécologie Champel
24 Avenue de Champel

Genève

Tél. +41 22 347 38 83

 

À partir du 1er janvier 2021 il est possible d’effectuer des consultations même le samedi de 8h à 17h

    Demande un rendez-vous

    Envoyer une demande de RDV Vous serez contactés par notre équipe pour confirmer votre rendez-vous